Le sommeil des enfants

Pour bien grandir et bien apprendre, votre enfant a besoin de bien dormir. Si les rythmes de sommeil varient d'un enfant à l'autre, quelques notions clés peuvent vous aider à bien appréhender celui de votre enfant.

Le rythme de sommeil chez l'enfant

Les rythmes de sommeil des enfants évoluent avec l'âge. Le nouveau-né dort en moyenne 16 à 17 heures par jour ; l'enfant de 3 ans, 12 heures ; celui de 6 ans, 10 heures, et l'adolescent de 12 ans environ 9 heures.

Les 4 moments clés du sommeil de l'enfant

  • L'endormissement : soyez attentifs aux signes d'endormissement de votre enfant pour ne pas rater le "train du sommeil" et préparer agréablement le coucher. Il est important de mettre en place de petits rituels comme la lecture de l'histoire du soir, le câlin, la veilleuse (musicale si cela l'aide à s'endormir).
    Si votre enfant dort hors de la maison, respectez autant que possible ses rituels, en n'oubliant ni le doudou ni la veilleuse s'il en a une. Ces repères l'aideront à trouver le sommeil.
  • La nuit : l'enfant construit son sommeil progressivement. L'une des particularités du sommeil du petit enfant réside dans la présence de phases de micro éveils physiologiques d'une durée de 1 à 10 minutes, après chaque cycle de sommeil.
    C'est pourquoi, à chacun de ses éveils, il faut éviter de se précipiter sans attendre pour le bercer ou lui donner un biberon, car il risque ensuite d'avoir systématiquement besoin de vous pour se rendormir.
  • Le réveil : il est conseillé, autant que possible, de favoriser un réveil spontané. Pour y parvenir, la régularité des horaires de coucher et de réveil est très importante.
    Si ce n'est pas possible, préparez votre enfant à se réveiller en douceur : parlez-lui sans l'obliger à se lever ou à sortir de son lit immédiatement, joignez le geste à la parole pour l'aider à se réveiller en le sollicitant corporellement (main dans les cheveux, sur le bras, etc.).
    Vous pouvez également instituer un rituel de lever en entrouvrant les volets ou les rideaux ou en allumant une lumière douce.
  • Le sommeil dans la journée : une sieste est souvent nécessaire pour compléter la nuit de l'enfant, au moins jusqu'à 4 ans. La durée dépend de son besoin de récupération.
    Dès 3 ans, certains enfants refuseront systématiquement la sieste, résistant au sommeil que vous leur imposerez après le déjeuner... C'est qu'ils n'en ont plus besoin.
    Vous pouvez cependant instituer un temps calme qui permettra aux petits ne voulant pas dormir de se reposer malgré tout.

Les principaux signes d'un manque de sommeil

Santé publique France rappelle que le meilleur signe d'un bon sommeil est la forme de votre enfant dans la journée.
Observez-le donc bien et soyez en alerte si les signes suivants apparaissent :

  • réveils difficiles le matin
  • fatigue dès le début de la journée
  • somnolence
  • irritabilité
  • fautes inhabituelles à l'école
  • manque d'attention
  • prise de poids

Conseils pour aider votre enfant à bien dormir

1. Faites-le dîner tôt, évitez les repas trop copieux le soir et interdisez les sodas.
Une digestion lourde et des excitants nuisent à un bon endormissement.

2. Limitez sa consommation d'écrans avant le coucher (télé, tablette, ordinateur, Smartphone) car cela le stimule bien plus que cela ne le détend.

3. Instaurez plutôt des rituels (histoire, câlins, musique douce, etc.) pour transformer le passage au lit en routine agréable.

4. Régulez la température de la chambre à coucher (idéalement autour de 19-20°) et veillez à ce que l'air ne soit pas trop sec (utilisez un humidificateur d'air si besoin).

5. Une fois couché, proposez-lui des exercices ludiques de respiration.
Par exemple, votre enfant joint ses mains sur son ventre et respire en le gonflant le plus possible jusqu'à ce que ses mains se séparent. Nos grands-parents comptaient les moutons, mais le principe reste le même !

En respectant ces quelques règles et conseils simples vous permettrez à votre enfant de suivre le rythme de sommeil qui lui convient le mieux.
Il sera ainsi prêt pour affronter ses journées bien remplies.
De votre côté, vous pourrez retrouver un peu de tranquillité et de sérénité le soir.

Source : www.amelisante.fr. Sommeil de l'enfant : une évolution par étapes, dès la naissance.

RETOUR AUX ARTICLES PRÉVENTION

Nos offres en lien avec ce sujet

Assurance
Famille

L'assurance des enfants et des parents.

9,50
  • /mois

Découvrir l'offre

Assurance
Génération

L'assurance de l'enfant, de la naissance jusqu'à la fin des études