Parent solo : comment trouver votre équilibre familial ?

Vous avez, à un moment donné, ressenti une grande solitude et eu l'impression de devoir tout gérer, avec un poids bien trop grand sur les épaules.
Les parents solo vivent souvent avec ce sentiment, et, parfois même, se disent qu'ils ne sont pas à la hauteur.
Avec l'évolution de la société, de nombreux parents solo tentent de trouver des solutions aux problèmes de temps, d'argent et de sociabilisation.

Les familles monoparentales représentent 1 famille sur 5 en France (1). Bien que la garde alternée entre les parents divorcés se répande de plus en plus, ce sont les femmes à qui incombe la plus grande charge, accusant le coup, par la même occasion, de la chute de revenus. Plus de 80 % d'entre elles gèrent les enfants seuls. Comment parvenir à trouver son équilibre, quand on est au four, au moulin, et au bureau ? Comment concilier vie familiale, professionnelle et intime ? Autant de défis que devra relever le parent solo.

Lutter contre la solitude

Vous n'êtes pas seuls ! L'affirmer semble tout droit sorti d'un livre appliquant la méthode Coué. Cependant, vous devez bien admettre qu'en tant que parent célibataire, vous avez parfois l'impression d'être seul au monde, face aux difficultés. Vous devez donc être particulièrement vigilant à l'isolement, à conserver un entourage bienveillant et à communiquer sur vos difficultés. Une étude de l'Insee (2) tend à montrer que les familles monoparentales sont souvent fragilisées, rencontrant des difficultés à trouver des logements décents, certaines vivant sous le seuil de pauvreté. Il est donc nécessaire de se faire aider et de ne pas rester seuls pour continuer d'avancer.

Connaissez-vous le réseau " Parents solos & Cie " ?

Il a été lancé le 10 septembre 2010 par Laurence Rossignol; alors secrétaire d'État chargée de la famille, des personnes âgées, de l'autonomie et de l'enfance; afin de fédérer les associations qui viennent en aide aux familles monoparentales en les dotant d'un fonds.

Le réseau Parents solos & Cie permet aux parents solo de trouver des ressources utiles à proximité de chez eux et de les appuyer dans toute démarche d'organisation collective. Il aide également les collectifs, associations et structures publiques dédiées aux parents solos à promouvoir leurs actions via la mise en relation ou des aides financières ponctuelles.

S'organiser et prendre du temps pour soi

Trouver son équilibre familial lorsqu'on est parent solo n'est pas une mince affaire.
Le sentiment d'oppression peut vite faire son apparition, doublé de la sensation de perdre le contrôle.
Une bonne organisation est donc nécessaire pour parvenir à gérer le quotidien, affronter les difficultés et lutter contre la vulnérabilité qui vous atteint.
De plus, vous vous laissez parfois envahir par la culpabilité lorsque vous essayez de prendre du temps pour vous. Pourtant, cet espace de décontraction est essentiel...et pas uniquement sur les heures de sommeil de vos enfants. Savoir souffler et décompresser, pour trouver de nouvelles forces et prendre du recul, ne pourra que vous redonner confiance et sérénité. Bien sûr, cela est une gageure quand les semaines passent à toute vitesse, mais c'est un équilibre à atteindre pour ne pas vous laisser submerger par les problèmes.
Alors c'est le moment de vous aménager au moins une sortie par mois sans les enfants, de vous lever peut-être 1h plus tôt pour profiter de ce bain que vous n'avez plus le temps de prendre ou de faire quelques exercices de gym...

Gérer le divorce

Le plus important lors d'une séparation est de ne pas mentir à vos enfants.
Au-delà de leur douleur réelle, ils sont tout à fait aptes à comprendre la situation lorsqu'elle leur est expliquée intelligemment.
Cela ne veut pas dire s'épancher pleinement, notre petit ou notre adolescent n'est pas non plus notre confident, mais simplement poser les éléments, afin qu'il puisse appréhender lui aussi la séparation.
Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à se projeter dans l'avenir, lui montrer des perspectives et le rassurer. Un enfant peut ressentir une grande anxiété à l'annonce d'un divorce. Alors, il a besoin, en dépit des difficultés, qu'on prenne soin de lui et qu'on soit à son écoute.

Il peut parfois arriver que la situation soit plus délicate que la séparation classique d'un couple qui décide de ne plus vivre ensemble. Dans ces cas-là, parler, écouter, expliquer, doit rester au cœur de la relation.
Si la situation l'exige, ne pas hésiter à faire appel à un professionnel, pour l'enfant, et pourquoi pas pour nous aussi, afin de trouver l'aide nécessaire pour passer ce cap.

La littérature pour la jeunesse en appui du quotidien

En élevant un enfant seul, on peut parfois avoir l'impression d'être submergé par la densité des questions que nos enfants, petit ou adolescent, nous posent.
À l'heure du numérique, il peut paraître paradoxal de conseiller de se tourner vers les livres... et pourtant ! À n'importe quel âge, les ouvrages offrent de véritables outils pédagogiques puissants, dans lesquels puiser inspiration et solutions. Tout d'abord, les livres sont un formidable vecteur de communication, ils créent du lien.
Avec l'enfant, la lecture avant le coucher est un moment privilégié, de partage et de protection. Grâce à l'ouvrage, notre enfant peut aborder ses doutes, voire ses peurs, et toujours avec l'histoire en main, on peut lui apporter des réponses.
Pour les plus grands, la littérature est un moyen de garder le contact, surtout au moment où il s'émancipe et s'éloigne de nous. Pourquoi ne pas lire les mêmes livres que lui, sans jugement, pour le plaisir d'en discuter au petit-déjeuner ou le soir ?

Par ailleurs, les libraires ou les bibliothécaires spécialisés dans la jeunesse connaissent généralement bien leur travail. Ils sont toujours présents pour nous proposer des livres et nous guider dans nos choix. Les commentaires sur Internet peuvent aussi très bien fournir de précieux conseils de lecture.

Ça va ? Voici une question que l'on pose souvent, sans vraiment attendre la réponse et sans vraiment dire la vérité.
Cependant, pour un parent solo, y répondre franchement est déjà le début d'une solution. Non, je ne m'en sors pas. Oui, mais j'aurais besoin de temps.
N'hésitons donc plus à exprimer nos difficultés et à écouter celles des autres.

(1) Vers l'égalité réelle entre les femmes et les hommes. Chiffres clés - Édition 2017. Secrétariat d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes
(2) Olivier Chardon, Fabienne Daguet, Émilie Vivas, division Enquêtes et études démographiques, Insee : Les familles monoparentales, des difficultés à travailler et à se loger (juin 2008)

RETOUR AUX ARTICLES PRÉVENTION

Nos offres en lien avec ce sujet

Assurance
Famille

L'assurance des enfants et des parents.

9,50
  • /mois

Découvrir l'offre

Assurance
Génération

L'assurance de l'enfant, de la naissance jusqu'à la fin des études