La magie de Noël en toute sécurité

La magie de Noël en toute sécurité

Parce qu'il n'y a pas que les enfants qui comptent les jours jusqu'au 24 décembre à l'approche du Père Noël, nous vous avons concocté un calendrier de Noël original afin de préparer les fêtes. Nous vous laissons découvrir les conseils de sécurité révélés par chaque case, afin que votre mois de décembre ne soit entaché par aucun accident domestique. L'esprit tranquille, vous allez pouvoir savourer les joies du cocooning.

Que cache la première case de mon calendrier ?

Mission première : choisir son sapin

La première case représente un sapin. Votre mission, si vous l'acceptez, sera de choisir entre l'arbre synthétique et le naturel. Le premier doit être aux normes, le second nécessite un arrosage régulier afin de conserver sa sève et ses épines. En effet, un sapin qui se dessèche est plus inflammable et les épines au sol nécessitent une attention régulière, surtout si vous avez des enfants qui marchent à quatre pattes. Pour une déco design et soucieuse de l'environnement, vous pouvez aussi opter pour un arbre stylisé en branchage, en palettes, etc. Enfin, qui dit sapin dit socle, celui-ci devant être solide et stable pour éviter une chute. Il n'y a plus qu'à trouver l'emplacement idéal : le plus éloigné des issues de secours, escaliers, lieux à fort passage et sources de chaleur.

Votre seconde case vous emmène au coin de l'âtre.

Ô la belle cheminée (ou chaudière, ou poêle). L'ambiance est douce mais pensez à aérer : le monoxyde de carbone est chaque année à l'origine d'accidents. Outre une pièce bien ventilée (oui oui, même s'il givre dehors) les installations doivent être régulièrement vérifiées par un professionnel. En revanche, si votre cheminée a la forme d'un radiateur électrique vous êtes tranquille. Assurez-vous juste qu'aucun de ses composants n'est vétuste.

image

La troisième case vous en fait voir de toutes les couleurs.

Des guirlandes lumineuses pour décorer son habitation et contrer le blues de l'heure d'hiver. Comme pour tous les autres décors, on respecte quelques consignes et on vérifie les Normes UE et FR ainsi que l'état du câble. Et on n'oublie pas de débrancher l'installation quand on s'absente de la pièce ou quand on va se coucher (des prises programmables permettent d'ailleurs d'anticiper les périodes de fonctionnement de vos appareils électriques).

Que cache la quatrième case ?

Vous cherchez frénétiquement le numéro suivant, vous ouvrez la petite fenêtre de carton pré-découpée et découvrez... une bougie ! Autre source de lumière en cette période de solstice, elle apporte un réconfort immédiat et des fragrances enveloppantes. Attention aux risques de brûlure, avec la flamme comme avec la cire. Vérifiez la stabilité du socle et ne la laissez pas allumée sans surveillance.

Et la suivante ?

La case suivante représente des boules de noël. Rien de plus plaisant que d'en choisir les nuances pour composer votre décor. Méfiance néanmoins avec celles en verre : fragiles, elles pourraient en cas de casse provoquer des blessures pour les humains mais aussi pour les coussinets des animaux de compagnie. On privilégie donc d'autres matériaux. Si le plastique ne vous parait pas fantastique, il est possible de se rabattre sur le bois, le tissu ou les boules à décorer soi-même.

image

Quelle surprise vous réserve cette fois le calendrier ?

Evitez de multiplier les rallonges

Le carré de chocolat suivant porte le sceau d'un magnifique flocon. Vous pensez donc à ce spray de neige artificielle que vous avez conservé de l'année dernière. Sachez que ce type de produit est très inflammable et dangereux pour la santé et qu'il vaut mieux éviter d'en recouvrir votre sapin. Son utilisation est préférable en pochoirs sur les fenêtres.

Cette fois, point de carré de chocolat mais un bon morceau de fromage fondu, j'ai nommé la raclette. Comme pour les guirlandes électriques, on vérifie l'état du branchement et on évite de multiplier les rallonges. L'appareil reste bien-sûr sous la surveillance des adultes pour déguster en toute sécurité afin d'éviter les dangers.

Mais, cette fois, ne serait-ce pas le dessin d'un cadeau ? À ce propos, connaissez-vous l'art japonais du Furoshiki ? C'est une méthode zéro-déchet pour emballer les présents, à l'aide d'un joli tissu réutilisable. De nombreux tutos sont disponibles sur Internet pour maîtriser la technique. Si vous optez pour un emballage plus traditionnel, soyez attentif lors de la frénésie du déballage : on ne laisse trainer le papier cadeau ni au sol ni sur la table jonchée de bougies.

Un dernier bout de chocolat pour la route (non, vous ne mangerez pas les 24 aujourd'hui !) : une étoile filante. Allez, celle-ci vous permet de faire le vœu de vos rêves. Chut... c'est un secret ! Après tout, c'est aussi ça l'esprit de Noël.

RETOUR AUX ARTICLES PRÉVENTION

En poursuivant votre navigation sur mae.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à ameliorer les performances de notre site et à vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'interêt. Pour en savoir plus et personnaliser vos cookies, consultez notre page Vie privée et cookies