Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer des contenus et des services adaptés.
En savoir plus et paramétrer les cookies

Infos parents

Rentrée 2016

Conseils pour bien commencer l'année

Spécialiste de la protection de l'enfant et de la famille, la MAE accompagne petits et grands sur le chemin de l'école depuis plus de 80 ans !

Pour vous, parents, rentrée rime souvent avec course contre la montre et pêche aux informations. Pour y voir plus clair, rendez-vous aux rubriques « Formalités administratives » et « Choix des fournitures scolaires ».

Et pour que votre enfant aborde cette nouvelle année scolaire du bon pied, retrouvez tous nos conseils d'hygiène de vie (sommeil, santé, sport) dans la rubrique « Une rentrée en douceur... et en pleine forme ».

En cette rentrée 2016, la MAE poursuit sa mobilisation contre la violence en milieu scolaire, en renforçant notamment son équipe de Chargés de Prévention. Retrouvez l'intégralité des actions menées par la MAE à la rubrique « Une priorité : la lutte contre les violences en milieu scolaire ».

Bonne lecture et bonne rentrée à tous !

Formalités administratives

La rentrée scolaire apporte chaque année son lot de nouveautés : nouveaux enseignants, nouvel emploi du temps et nouveaux dossiers à remplir.... Pour vous aider et vous faire gagner du temps, voici la liste des principales formalités administratives à accomplir pour être fin prêt le jour de la rentrée !
Inscription en maternelle

Votre enfant devra être inscrit en maternelle au plus tard au mois de juin précédent sa rentrée mais attention : la plupart des communes organisent les inscriptions dès le début d'année précédant la rentrée scolaire !

Pour une première inscription en maternelle, vous devez vous rendre à la mairie de votre commune. S'il existe plusieurs écoles dans votre ville, on vous indiquera celle qui dépend de votre secteur.

Le plus souvent, il vous faudra les documents suivants :
livret de famille, une carte d'identité ou une copie d'extrait d'acte de naissance,
justificatif de domicile récent,
document attestant que l'enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge (en l'occurrence, le vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, aussi appelé DTP) ou justifie d'une contre-indication,
attestation d'assurance scolaire.

Inscription à l'école primaire

Les inscriptions se font dans un premier temps en mairie (elles débutent dès le premier semestre précédant la rentrée), puis au sein de l'établissement.

Liste des documents les plus fréquemment demandés :
livret de famille, carte d'identité ou une copie d'extrait d'acte de naissance de votre enfant,
justificatif de domicile récent,
document attestant que l'enfant a reçu les vaccinations obligatoires pour son âge ou qu'il justifie d'une contre-indication,
attestation d'assurance scolaire.

Inscription au collège et lycée

Les inscriptions se font directement auprès de l'établissement d'affectation de votre enfant, en déposant son dossier d'inscription au secrétariat.

Liste des documents les plus fréquemment demandés :
formulaire de demande d'inscription,
bulletins trimestriels de l'année écoulée,
pour l'admission en 6ème : avis de passage ou décision du conseil d'orientation,
pour l'admission en 2nde : certificat de sortie du chef d'établissement d'origine indiquant la décision de fin d'année,
livret de famille, une carte d'identité ou une copie d'extrait d'acte de naissance,
justificatif de domicile récent,
photos d'identité
attestation d'assurance scolaire.

Si vous souhaitez inscrire votre enfant dans un établissement autre que celui de votre secteur, vous devez demander une dérogation à la mairie (pour la maternelle et l'élémentaire) ou au directeur académique des services de l'éducation nationale (Dasen) (pour le collège et le lycée).

L'attestation d'assurance scolaire

Dès la rentrée, l'établissement scolaire vous demandera de fournir l'attestation d'assurance scolaire de votre enfant.

L'assurance scolaire protège votre enfant en cas d'accident.
Elle est obligatoire dans le cadre des activités facultatives organisées par l'école ou la mairie (cantine, garderie, classe verte, séjour linguistique, etc.) et fortement recommandée pour les activités obligatoires.

Pour être valable, assurez-vous que les deux garanties suivantes figurent sur votre attestation d'assurance scolaire :

La RESPONSABILITÉ CIVILE, pour les dommages causés par votre enfant
La PROTECTION INDIVIDUELLE CORPORELLE, indispensable si votre enfant est victime d'un accident

ATTENTION : la « Responsabilité Civile Chef de famille » de votre assurance habitation ne protège pas votre enfant s'il est victime d'un accident !

Dès 11,30 € par an, l'Assurance Scolaire MAE protège intégralement votre enfant à l'école et sur le trajet école/domicile. Souscrivez dès à présent et recevez immédiatement votre attestation par mail.

Inscription à la cantine, l'étude et / ou la garderie

Les démarches d'inscriptions pour la cantine, l'étude ou la garderie diffèrent d'une commune à l'autre. Pour savoir comment procéder, pensez tout d'abord à consulter le site Internet de votre ville. Vous pouvez dans un second temps vous déplacer à la mairie de votre lieu de résidence ou dans certains cas, vous adresser directement à l'établissement dans lequel votre enfant est scolarisé.

Dans tous les cas, on vous demandera de compléter un dossier d'inscription avec, le plus souvent, les documents suivants :
dernier avis d'imposition,
3 derniers bulletins de salaire,
justificatif de domicile de moins de trois mois,
attestation de versement des prestations de la caisse d'Allocation Familiale (CAF),
attestation d'assurance scolaire.

Abonnement ou renouvellement de la carte de transport

Votre enfant utilise les transports en commun pour se rendre à l'école ? Pensez à prendre ou à renouveler son abonnement de bus, métro ou train.

N'oubliez pas non plus de récupérer les horaires de son moyen de transport.
Si votre enfant possède un smartphone, vous pouvez également télécharger l'application liée à son moyen de transport : ainsi il aura en temps réel les infos trafic, horaires et autres renseignements utiles.

Conseils MAE pour une rentrée réussie

Faites faire des photos d'identité à votre enfant et numérisez-les ! On risque de vous en réclamer beaucoup !
Entrez les contacts de l'école et du club de sport dans votre portable.
Affichez l'emploi du temps de votre enfant pour connaître ses horaires. Téléchargez gratuitement l'exemplaire d'emploi du temps mis à disposition par la MAE.
Téléchargez aussi gratuitement le calendrier scolaire MAE, pour noter vos rendez-vous tout au long de l'année !

Choix des fournitures scolaires

Pour certains parents, l'achat des fournitures scolaires est un véritable casse-tête.Comment concilier budget, qualité et bien-être de votre enfant ? La MAE passe en revue les critères à prendre en compte pour choisir le cartable, les fournitures et les vêtements les mieux adaptés.
Le cartable

Petit, votre enfant rêve d'un cartable à l'effigie de son personnage de dessin animé préféré ; plus grand, il voudra à tout prix un sac à dos de marque... Un bon cartable doit bien sûr plaire à votre enfant mais il doit aussi, comme le préconise le ministère de l'Éducation nationale, être adapté à son niveau d'enseignement, à son âge et à sa morphologie.

Quels critères prendre en compte pour choisir un bon cartable ?

le plus léger possible ;
des bretelles réglables, pour que le sac se cale bien contre le dos, mais également larges et rembourrées, pour une meilleure répartition du poids ;
deux poches intérieures, pour mettre les affaires les plus lourdes contre le dos et les plus légères dans le second soufflet ;
un matelassage au niveau du dos, pour plus de confort ;
des fermetures éclairs plutôt que des scratchs qui s'usent plus rapidement ;
une matière imperméable ;
un fond renforcé, pour éviter que les fournitures ne transpercent le sac

20% du poids de l'enfant
C'est la charge moyenne d'un cartable, alors qu'elle ne devrait pas excéder 10%

Pour plus d'information sur le poids du cartable, mais également sur les postures à adopter pour prévenir le mal de dos, consultez la page du ministère de l'Éducation nationale.

Conseil MAE pour alléger le cartable

En école primaire ou élémentaire, aidez votre enfant à préparer son cartable en consultant son carnet de correspondance. Il n'a peut-être pas besoin de toutes ses affaires et peut éventuellement en laisser certaines à l'école (avec l'accord de son instituteur) ou à la maison.
Au collège ou au lycée, il peut s'organiser avec un camarade pour ne prendre qu'un manuel pour deux (en accord avec le professeur concerné).

Les vêtements

Voici quelques conseils pour choisir les vêtements les mieux adaptés au quotidien de votre enfant à l'école :

Privilégiez les vêtements « multicouches », que l'on peut enlever et remettre selon la température.

Pour les plus petits, préférez des pantalons à taille élastiquée ou avec des fermetures à glissière ou des boutons pression. Vérifiez bien que votre enfant peut ouvrir et fermer seul son vêtement.

Si votre enfant est "casse-cou", préférez les pantalons plutôt que les bermudas, shorts, jupes ou robes afin d'éviter les blessures.

Pour les activités sportives, prévoyez des tenues adaptées (chaussons de gymnastique pour les petits, tenues et chaussures de sports pour les plus grands).

Les fournitures scolaires

Les fournitures scolaires constituent un gros pôle de dépenses pour les familles. On estime en effet que pour un enfant qui entre en 6ème, les parents devront en moyenne débourser entre 200 et 300 €. Voici quelques bons plans pour alléger la facture.

Vous êtes peut-être éligible à l'allocation de rentrée scolaire (ARS), une aide versée aux familles dont les revenus sont les plus modestes. Pour vous en assurer, RENDEZ-VOUS SUR LE SITE DE LA CAF.

Essayez également d'anticiper. Mieux vaut par exemple profiter des soldes pour acheter les affaires de sport de votre enfant.

Avant de vous lancer dans vos achats, faites un état des lieux de vos stocks. Peut-être avez-vous encore des stylos qui fonctionnent ou des classeurs en bon état ? L'idée, c'est de recycler. Un cadeau pour votre portefeuille et pour la planète !

Pour l'achat des manuels scolaires, il est possible de trouver des ouvrages d'occasion sur Internet. Renseignez-vous également auprès de l'école de votre enfant, de la mairie ou auprès de la FCPE de votre département pour savoir s'il existe des bourses aux livres. Enfin, en gardant vos ouvrages en bon état, il vous sera plus facile de les revendre à votre tour.

Une rentrée en douceur... et en pleine forme !

Pour attaquer la rentrée du bon pied et tenir le rythme toute l'année, quelques règles d'hygiène s'imposent. Par exemple, quelques jours avant la rentrée, votre enfant devra progressivement commencer à se coucher et se lever plus tôt. La rentrée, c'est aussi l'occasion de faire faire à votre enfant un bilan de santé et de découvrir de nouvelles activités sportives. Quelques conseils pour une rentrée en pleine forme !
Les secrets d'un sommeil réparateur

Après les vacances, les enfants n'ont plus le même rythme. En cause : les longues soirées d'été et les grasses matinées ! Mais désormais, il va falloir se lever tôt 5 jours sur 7. Quelques conseils pour une transition en douceur.

Durée du sommeil
La durée du sommeil dépend de l'âge de l'enfant. Pour rappel, les besoins de sommeil de chacun sont les suivants :
De 3 à 5 ans : entre 10 et 13 heures de sommeil par nuit ;
De 6 à 13 ans : entre 9 et 11 heures ;
De 14 à 17 ans : entre 8 et 9 heures ;
A partir de 18 ans : entre 7 et 9 heures.

Ce rythme de sommeil est indispensable pour un bon équilibre.
Cependant, petit ou gros dormeur, la quantité de sommeil comptera peu si sa qualité est mauvaise. Effectivement, un individu peut se sentir en parfaite forme après uniquement 5 heures de repos si le sommeil a été profond et récupérateur. A contrario, 10 heures peuvent être insuffisantes si la nuit a été interrompue et le sommeil léger.

Voici donc quelques réflexes à adopter et habitudes à proscrire pour favoriser la qualité de sommeil de votre enfant :

Ce qui favorise l'endormissement
la régularité dans l'heure du coucher ;
l'instauration de rituels : lavage des dents, pyjama et petite lecture du soir dans une ambiance calme ;
l'échange à propos des éventuels soucis de l'enfant ;
le rappel des bons moments de la journée ou de ceux à venir pour la journée du lendemain ;
le doudou : poupée, nounours ou simple bout de tissu pour les plus petits ;
la veilleuse ou la porte entrouverte (à condition d'éteindre la télé dans le séjour) ;
le câlin.

Ce qui peut gêner l'endormissement
une activité sportive pratiquée trop tard dans la soirée ou trop intensément dans la journée ;
la prise de sodas sucrés avant d'aller au lit ou de toute autre boisson excitante ;
une prise de boisson trop importante ;
un repas trop copieux ou pris trop tard ;
trop de temps passé devant la télévision (mieux vaut d'ailleurs installer télévisions et ordinateurs dans les pièces communes) ;
regarder des films d'horreur ou violents à la télé (qui ne sont d'ailleurs pas recommandés, quelle que soit l'heure de la journée) ;
les jeux vidéo, juste avant l'heure du coucher ;
une chambre trop froide ou trop chaude ou un enfant trop ou pas assez couvert.

3h44
C'est le temps moyen passé chaque jour par les enfants de 4 à 14 ans devant la télévision
Source : Médiamétrie-Médiamat, 2015

Bilan de santé

La rentrée est aussi l'occasion de faire le bilan de santé de votre enfant.
Ses vaccinations sont-elles à jour ?
Pour information, les seules vaccinations obligatoires cette année sont les suivantes :
la diphtérie,
le tétanos,
la poliomyélite,
la fièvre jaune (pour les personnes résidant en Guyane.)

Les vaccinations recommandées sont celles qui agissent contre :
la coqueluche, la varicelle, la rougeole, les oreillons et la rubéole,
les infections invasives à haemophilus influenzae de type b, à pneumocoque et à méningocoque C,
les infections à papillomavirus humains (pour les jeunes filles entre 11 et 14 ans),
les hépatites A et B.

En cas de retard dans les vaccins, il ne faut pas recommencer tout le programme de vaccinations ! Il faut reprendre le calendrier au stade où il a été interrompu et compléter la vaccination en réalisant le nombre d'injections requis en fonction de l'âge.
Pour plus d'information, consultez le calendrier vaccinal détaillé du ministère de la santé.

Il est également important de faire contrôler la vue de votre enfant par un ophtalmologue. En effet, la vue conditionne l'apprentissage : un enfant qui voit mal pourrait être en difficulté. En cas de doute, vous pouvez également lui faire passer un contrôle d'audition.

Enfin, n'oubliez pas le rendez-vous annuel chez le dentiste. Cette visite est l'occasion de prévenir l'apparition de caries et de vérifier si un traitement orthodontique est nécessaire.

Dans le cadre de la campagne nationale « M'TDents », l'Assurance Maladie prend intégralement en charge une visite de contrôle chez le dentiste pour tous les enfants et adolescents âgés de 6, 9, 12, 15 et 18 ans. Si des soins complémentaires s'avèrent nécessaires, ils seront remboursés à 100% (à condition de prendre rendez-vous dans les 9 mois suivants la 1ère visite).
Pour en savoir plus

Activités physiques et sportives

Le sport est une composante importante de la vie de l'enfant. Outre le fait de se dépenser et le bien-être que cela procure, le sport l'aide à se construire et à se faire de nouveaux amis.

De nombreuses communes organisent en septembre un forum des associations. L'occasion pour vous et votre enfant de découvrir tous les sports qui se pratiquent dans votre ville ! Mieux vaut en effet offrir plusieurs possibilités à votre enfant pour qu'il puisse s'en tenir à son choix, au moins un an !

Si votre enfant participe à des compétitions au sein d'une fédération sportive, il devra être licencié. Et pour obtenir sa licence, vous devrez présenter un certificat médical d'aptitude datant de moins d'un an. Pensez-y au moment de faire réaliser le bilan de santé « pré-rentrée » de votre enfant !

Les clubs de sport sont obligatoirement assurés mais si un accident survient, leur assurance n'intervient qu'en cas de faute avérée. Il est donc préférable de souscrire une protection Individuelle Corporelle pour votre enfant.
Avec l'Assurance Scolaire et Extrascolaire MAE 24/24 PLUS, recevez gratuitement
votre carte MAE LOISIRS !

Une priorité : la lutte contre les violences en milieu scolaire

Plus de 700 000 élèves en France sont victimes de harcèlement*. Une situation intolérable face à laquelle la MAE, spécialiste de la protection de l'enfant et de la famille, se devait de réagir. C'est la raison pour laquelle la MAE renforce sa mobilisation contre les violences entre élèves pour la 2ème année consécutive.

*http://www.gouvernement.fr/6-choses-que-vous-devez-savoir-sur-le-harcelement-a-l-ecole-nah

La prévention à l'école

Partenaire historique de l'École de la République, la MAE a pour missions de protéger mais également d'informer, de prévenir et de sensibiliser les élèves aux problématiques à risque en milieu scolaire.

Fidèle à sa vocation, la MAE a renforcé ses équipes, avec le recrutement fin 2015 de 8 nouveaux Chargés de Prévention, et initié en janvier 2015 la Semaine Nationale de Prévention à l'École.

Pour les élèves
Semaine Nationale de Prévention à l'École
3ème édition du 16 au 20 janvier 2017
Lors de la 3ème Semaine Nationale de Prévention, le réseau de bénévoles MAE et les enseignants assureront des actions de prévention sur l'ensemble du territoire auprès des élèves de 7 à 15 ans, autour de la thématique des violences entre pairs. Au coeur des échanges, les questions de racket, cyberharcèlement, rumeurs, jeux de respiration et de discrimination.
À partir de vidéos, la parole sera donnée aux enfants avec un double objectif : les rendre acteurs de la prévention et encourager le recours à l'adulte.

Édition 2016
Plus de 350 classes, soit environ 10 000 élèves sensibilisés

Pour les équipes pédagogiques
Des formations de prévention
Parallèlement, les Chargés de Prévention MAE forment tout au long de l'année les équipes pédagogiques aux problématiques des violences entre pairs et des conduites à risque.

Année scolaire 2015/2016
Plus de 850 personnes ont bénéficié de cette formation

La MAE, partenaire du ministère de l'Éducation nationale pour lutter contre le harcèlement à l'école

Depuis 2013, la MAE soutient la campagne « Agir contre le harcèlement à l'école » et les actions du ministère de l'Éducation nationale dans la lutte contre le harcèlement scolaire.

Le prix
Pilier de cette campagne, le prix « Non au harcèlement » est un concours ouvert aux 8-18 dont l'objectif est de créer, en groupe, une vidéo ou une affiche sur le thème du harcèlement ou du cyberharcèlement. Des créations qui serviront de support de communication à la mise en oeuvre de projets dans leurs établissements.

La journée nationale de mobilisation
Le 5 novembre 2015 avait lieu la première journée nationale contre le harcèlement, initiée par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Un évènement auquel s'est associée la MAE.

À travers ce partenariat, la MAE poursuit 3 objectifs majeurs :
sensibiliser enfants et adultes au harcèlement ;
donner la parole aux enfants et aux jeunes pour les rendre acteurs de la prévention ;
favoriser la mise en place de projets pérennes dans les écoles, établissements et structures concernés.

Assurance scolaire MAE :
des garanties renforcées

Avec l'augmentation des faits de violence en milieu scolaire et l'apparition du cyberharcèlement, la MAE a renforcé, à la rentrée dernière, ses protections avec des garanties spécifiques pour soutenir les jeunes victimes de harcèlement, mais également pour apporter des conseils aux parents dont les enfants sont victimes de cyberharcèlement.

Pour les enfants [toutes formules]
SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE EN CAS DE HARCÈLEMENT OU CYBERHARCÈLEMENT*
5 consultations jusqu'à 40 € chacune, dispensées par un médecin psychiatre, un psychologue ou un psychanalyste.

*Précurseur, la MAE a été récompensée pour sa garantie identifiée comme la première réponse assurantielle à un problème de société qui touche de plus en plus d'enfants.

Pour les familles [MAE 24/24 PLUS]
SERVICE D'INFORMATIONS JURIDIQUES SUR
L'E-RÉPUTATION
Accès illimité par téléphone si l'enfant est victime d'une atteinte à son image sur internet (y compris à la suite de cyberharcèlement sur les réseaux sociaux, les forums, les blogs...).

Avec ce dispositif complet de lutte contre les violences entre élèves, la MAE entend préserver le bien-être, l'épanouissement et les chances de réussir de tous les enfants.

Retrouvez ici notre dossier spécial « harcèlement et cyberharcèlement » pour mieux comprendre ces phénomènes, apprendre à les détecter et y faire face.

Liens et numéros utiles

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé Calendrier vaccinal
"M'TDents" Des examens bucco-dentaires gratuits
Service public
Inscriptions maternelle
Inscriptions élémentaire
Inscriptions collège
Inscriptions lycée
Caf L'allocation de rentrée scolaire (ARS)
Ministère de l'Éducation nationale Site « NON AU HARCÈLEMENT »

ASSURANCE
SCOLAIRE

Rentrée scolaire 2016/2017

Adhésion par internet

Paiement sécurisé par carte bancaire
Réception immédiate de l'attestation par email

aller en haut de la page