Remise des Prix Nationaux « Non au harcèlement »

Remise des Prix Nationaux « Non au harcèlement »

Mardi 4 avril 2017, en présence de François HOLLANDE, Président de la République, Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Laurence ROSSIGNOL, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femme et Philippe BÉNET, Président National de la MAE, ont remis les prix aux neuf lauréats du concours «Non au harcèlement».

Un soutien d'envergure

À l'occasion de la cérémonie nationale, la MAE a récompené à hauteur de 1 000€ chacun les 30 « coups de cœurs académiques » et attribue également la somme de 2 000€ à chacun des 8 lauréats nationaux sélectionnés par un jury co-présidé par Philippe BÉNET, Président National de la MAE et André CANVEL, Délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire.
Et nouveauté au palmarès cette année : un jury d'enfants décerne le « prix des enfants » pour lequel la MAE offre 2 000€.

Ces contributions ont pour but de permettre aux lauréats de réaliser, produire et mettre en place leurs projets pour lutter contre le harcèlement entre pairs.

À travers ce partenariat, la MAE poursuit 3 objectifs majeurs :

  • déclencher une prise de conscience collective relative au harcèlement ;
  • rendre les enfants et les jeunes acteurs de la prévention, en leur donnant la parole ;
  • et inciter à la mise en place de projets pérennes dans les écoles, établissements et structures concernés.

La MAE, acteur engagé

Depuis sa création, la mission première de la MAE reste invariablement la même : protéger tous les enfants quoi qu'il arrive.
À l'heure où des phénomènes de violence tels que le harcèlement et le cyberharcèlement peuvent perturber l'équilibre familial, les rapports humains, les relations au sein de l'école et les apprentissages, la MAE poursuit donc naturellement son engagement dans la lutte contre les violences en milieu scolaire.
C'est la raison pour laquelle elle soutient, depuis 2013, le Prix « Non au harcèlement », initié par le ministère de l'Éducation nationale.

En participant à ce prix, la MAE met tout en œuvre pour qu'au sein de l'école, le mieux vivre ensemble soit une réalité au quotidien.