Lancement officiel du Jeu de l'Oie pour prévenir le harcèlement

Jeudi 9 novembre 2017, dans le cadre de la Journée nationale « Non Au Harcèlement », Philippe BÉNET, Président National de la MAE, et Albert BUENO, Vice-Président de la MAE en charge de la Prévention, ont inauguré, au Lycée Professionnel Salvador Allende de Béthune, le Jeu de l'Oie pour prévenir le harcèlement, en présence de Cécile LALOUX, Chargée de mission ministérielle de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire. Lors de cette cérémonie étaient conviés les élèves ayant créé ce support ainsi que les équipes éducatives et personnels encadrants.

Un support ludique pour sensibiliser les plus jeunes

Le Jeu de l'Oie est un outil de prévention créé dans le cadre du Prix « Non Au Harcèlement » par les élèves du lycée pour leurs pairs et que la MAE a choisi de produire et de diffuser sur l'ensemble du territoire. Ce support ludique a pour objectif d'apprendre aux élèves de CM1 à la 6ème les risques liés au harcèlement.

Pour valoriser l'implication et le travail des élèves et des équipes pédagogiques, la MAE a remis, lors de cette cérémonie de lancement, un chèque de 2 000€ à l'établissement scolaire.

Une démonstration du Jeu de l'Oie après d'élèves de CM2 de l'école MICHELET de Béthune a été animée par Gory DIOP, Chargée de Prévention MAE. Ce lancement a permis de tester le format novateur du support et d'amener les élèves à prendre conscience des risques engendrés par le harcèlement, qu'ils soient victimes, auteurs ou témoins.

La MAE, acteur engagé

Depuis sa création, la mission première de la MAE reste invariablement la même : protéger tous les enfants quoi qu'il arrive.
À l'heure où des phénomènes de violence tels que le harcèlement et le cyberharcèlement peuvent perturber l'équilibre familial, les rapports humains, les relations au sein de l'école et les apprentissages, la MAE poursuit naturellement son engagement dans la lutte contre les violences en milieu scolaire. C'est la raison pour laquelle elle soutient le Prix « Non au harcèlement » et la Journée « Non Au Harcèlement » initiés par le ministère de l'Éducation nationale.

Ainsi, la MAE met tout en œuvre pour qu'au sein de l'école, le mieux vivre ensemble soit une réalité au quotidien.

image

Discours de Philippe BÉNET, Président national de la MAE.
De gauche à droite : Bruno MAGNIER, Proviseur du Lycée Professionnel Salvador Allende de Béthune, Catherine DAVRINCHE, Proviseure Adjointe, Amel GACQUÈRE, Présidente de la commission des Affaires Familiales et Sociales, Nicolas HONORE, Sous-Préfet de l'arrondissement de Béthune, Denis TOUPRY, DASEN du Pas-de-Calais, Albert BUENO, Vice-Président de la MAE en charge de la prévention et Cécile LALOUX, Chargée de mission ministérielle de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire.