La MAE se mobilise dans la lutte contre le harcèlement avec le Jeu de l'Oie

La MAE se mobilise dans la lutte contre le harcèlement avec le Jeu de l'Oie

Dans la continuité de la Journée nationale « Non Au Harcèlement », Philippe BÉNET, Président national de la MAE, et Albert BUENO, Vice-Président de la MAE en charge de la Prévention, ont lancé officiellement le 15 novembre au Collège Les Petits Ponts de Clamart, le Jeu de l'Oie pour prévenir le harcèlement sexiste, sexuel et homophobe en présence de Madame Brigitte MACRON, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l'Éducation nationale et Marlène SCHIAPPA, secrétaire d'état chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes.

Un support ludique pour sensibiliser les plus jeunes

Ce support ludique créé par la MAE avec le soutien du ministère de l'Éducation nationale a pour objectif d'apprendre aux élèves de 5ème à la 3ème les risques liés au harcèlement sexiste, sexuel et homophobe.

Lors de cette matinée, les élèves de 3ème ont participé à une action de sensibilisation autour du Jeu de l'Oie animée par Guillaume VERZIER, Responsable de l'Animation Prévention MAE. Brigitte MACRON, Jean-Michel BLANQUER et Marlène SCHIAPPA ont assisté et participé à l'intervention afin d'échanger avec les élèves sur la lutte contre le harcèlement scolaire.

Ce temps fort a permis de lancer le nouveau support pédagogique et d'amener les élèves à prendre conscience des risques engendrés par le harcèlement sous toutes ces formes, qu'ils soient victimes, auteurs ou témoins. Il était important de rappeler que ces violences ne s'arrêtent pas à l'enceinte de l'établissement scolaire, mais peuvent également se poursuivre aussi à la maison avec l'utilisation des téléphones portables et des réseaux sociaux.

image

Philippe BÉNET, Président national de la MAE remet à Brigitte Macron le Jeu de l'Oie pour prévenir le harcèlement sexiste sexuel et homophobe

La MAE, acteur engagé dans la lutte contre le harcèlement scolaire

Depuis sa création, la mission première de la MAE reste invariablement la même : protéger tous les enfants quoi qu'il arrive.

À l'heure où des phénomènes de violence tels que le harcèlement sexiste, sexuel et homophobe peuvent perturber l'équilibre familial, les relations au sein de l'école, les apprentissages et les rapports humains dans la vie quotidienne, la MAE poursuit naturellement son engagement dans la lutte contre les violences en milieu scolaire.
C'est la raison pour laquelle elle soutient le Prix « Non au harcèlement » et la Journée « Non Au Harcèlement » initiés par le ministère de l'Éducation nationale.

image
image

Jean-Michel BLANQUER et Marlène SCHIAPPA jouent avec les élèves de 3ème au Jeu de l'Oie

Ainsi, la MAE met tout en œuvre pour qu'au sein de l'école, le respect d'autrui soit une réalité au quotidien.

En poursuivant votre navigation sur mae.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à ameliorer les performances de notre site et à vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'interêt. Pour en savoir plus et personnaliser vos cookies, consultez notre page Vie privée et cookies