Recycler ses mobiles et appareils high-tech

Recycler ses mobiles et appareils high-tech

La technologie nous entoure, facilite nos vies, mais pose aussi des questions auxquelles nous n'avons pas toujours la réponse. Entre les mobiles, les appareils connectés, ou encore les box Internet, nous avons tendance à stocker, sans nous en rendre vraiment compte, un amas d'objets inanimés.

Certains d'entre nous ont même redécouvert, à la faveur d'un nettoyage de printemps, une vieille télécommande, une cafetière vintage, ou un chargeur dont nous ne savons plus ce qu'il recharge.
Ces appareils étant composés de différents éléments, ils ne nécessitent pas le même traitement dans la chaîne du recyclage. Nous devons donc être attentifs à l'endroit où nous nous en débarrasserons.
Comment gérer notre cimetière technologique en ayant le bon geste citoyen ?

Réparer son téléphone portable

La vitre de votre smartphone est brisée ? Attendez donc avant de le jeter !
En effet, il existe maintenant de nombreux réparateurs qui peuvent remettre sur pied votre téléphone. Il en va de même pour tous les appareils high-tech. La réparation peut devenir un réel réflexe écologique, simple et qui permet d'économiser.

Pour cela, la première chose à faire est de chercher votre garantie : votre matériel est-il encore couvert par le vendeur ? Si oui, foncez ! Sinon, cherchez un réparateur à proximité et dans vos prix. Les forums sur Internet pourront vous aider à choisir le bon ou les conseils d'un ami feront très bien l'affaire. Évidemment, vous pouvez également anticiper ce genre de situation, en souscrivant à une assurance qui viendra prendre en charge la réparation du produit abîmé.

Avoir conscience de l'obsolescence programmée
L'obsolescence d'un appareil renvoie à sa péremption. On dit alors qu'il est hors d'usage. L'obsolescence programmée évoque donc la durée de vie d'un produit, prévue lors de sa construction et des techniques utilisées par les fabricants pour parvenir à un plus gros volume de consommation.
En résumé, plus vite le produit se détériore, plus vite on en rachète un nouveau.

Et si vous voulez changer de matériel, pour le plaisir de la nouveauté, nous direz-vous ? Plutôt que de jeter, il existe aussi des solutions.

Recycler ses appareils électroniques

Rien de mieux que de mêler écologie et générosité.
Selon l'état de votre produit, Emmaüs ou encore Eco-Systèmes organisent des collectes solidaires d'appareils électroniques.
Si aucune opération de ce type n'est organisée dans votre quartier, de nombreux supermarchés mettent à disposition des bacs à l'attention de certains produits. Il suffit de poser la question à l'accueil du centre commercial qui vous donnera l'information.

Les DEEE ou D3E, c'est quoi ?

Les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) peuvent contenir à la fois des éléments dangereux (mercure, etc.) et des éléments recyclables (verre, plastique, etc.).
Depuis 2003, l'Union européenne a réglementé la mise sur le marché de ces équipements, ainsi que la gestion du traitement de leurs déchets.

Le site de l'ADEME (L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) propose une carte des déchèteries les plus proches de chez vous, pour y déposer vos appareils usagers. Il donne aussi de nombreux conseils, en fonction du matériel électronique dont vous souhaitez vous défaire, et offre également des aides pour soutenir la filière de collecte des DEEE.

Pour tous ceux qui souhaitent s'investir dans le recyclage des appareils électriques, sachez qu'à partir du 15 août 2018, les déchets seront classés en 7 catégories :

  • Les équipements d'échange thermique ;
  • Les écrans, les moniteurs et les équipements comprenant des écrans d'une surface supérieure à 100 cm2 ;
  • Les lampes ;
  • Les gros équipements ;
  • Les petits équipements ;
  • Les petits équipements informatiques et de télécommunications ;
  • Les panneaux photovoltaïques.

Revendre ses équipements électroniques

Besoin de quelques euros supplémentaires pour financer votre nouveau smartphone ?
Sachez que la vente de produits électroniques d'occasion est bien développée en France. En effet, de nombreux sites en ligne existent et proposent la vente d'objets usagers. Des magasins spécialisés en produits « high-tech » rachètent également vos anciens smartphones.

Connaissez-vous le principe du "1 pour 1" ?
Depuis novembre 2006 en France, pour l'achat d'un nouveau produit de la même catégorie, un distributeur doit reprendre votre ancien appareil. N'essayez donc pas de vous débarrasser de votre machine à laver pour l'achat d'un rasoir électrique !

Qu'on se le dise : si vous conservez encore votre vieux Nokia 3310, c'est pour le plaisir de rejouer à Snake et non parce que vous ne savez plus quoi en faire.
L'esthétique vintage - voire carrément les objets eux-mêmes - des balbutiements du numérique, semble revenir à la mode.

Quelques liens utiles

RETOUR AUX ARTICLES PRÉVENTION

Nos offres en lien avec ce sujet

Assurance Mobile

L'assurance des appareils nomades de toute la famille

Smartphones, tablettes, consoles de jeux, ordinateurs...

Assurance Famille

L'assurance accident qui protège toute la famille

Assurance scolaire et extrascolaire incluse

À partir de

10,15
/ mois
DÉCOUVRIR L'OFFRE

En poursuivant votre navigation sur mae.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à ameliorer les performances de notre site et à vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'interêt. Pour en savoir plus et personnaliser vos cookies, consultez notre page Vie privée et cookies