L'ENGAGEMENT DE NOS CREATEURS

L'ENGAGEMENT DE NOS CREATEURS

L'humanisme comme ligne directrice

L'histoire de la MAE a commencé par la préoccupation d'un enseignant pour ses jeunes élèves et cet esprit de bienveillance continue de nous porter plus de 80 ans après. En 1932, les enfants issus de familles démunies et victimes d'accidents reviennent à l'école en étant mal ou pas soignés. Gaston Salvan est enseignant à Agen et ne supporte pas cette situation et c'est ainsi que naît l'idée de la MAE : protéger tous les enfants sans faire de différence.

Cette vision humaniste est notre héritage et elle irrigue chacune de nos actions.

Depuis 1932, les enfants ne sont plus exposés aux mêmes risques mais ils restent toujours aussi fragiles. Nos équipes en sont les témoins quotidiens. Elles doivent faire face à des situations nouvelles et à des risques inédits issus de l'évolution de nos modes de vie, des technologies qui nous environnent mais aussi de situations familiales, sociales et économiques qui se fragilisent. Si les risques auxquels sont exposés les enfants varient, nous ne varions pas.

Nous restons attachés à une approche de la protection des enfants et de leurs familles que d'aucuns qualifieront d'humaniste ou de philosophique. Ces qualificatifs nous conviennent parfaitement. Oui, nous défendons avec enthousiasme le modèle d'une protection collective où chacun apporte sa contribution, même modeste, pour qu'un enfant ou une famille puisse être protégé(e) lorsque survient un accident. Oui, nous défendons l'idée que tous les enfants, victimes ou responsables d'accident, ont le droit d'être assurés de manière égale. Oui, nous considérons qu'on ne protège pas un enfant ou une famille comme une voiture ou un objet. Oui, nous défendons le principe que nous devons protéger en dehors de toute logique de profit. Nos cotisations sont, en effet, consacrées à la couverture des risques et à leur gestion et non pour rémunérer des actionnaires ou un capital.

Nos fondateurs étaient des pionniers. Ils ont créé la MAE bien avant la Sécurité Sociale. En tant qu'enseignants, ils se sont préoccupés des enfants bien avant de protéger leur propre vie privée, dans un esprit de profond désintéressement. Cette initiative avant-gardiste nous marque à jamais. Nous veillons à la respecter et à l'amplifier dans une époque qui s'égare quelque peu et dans laquelle nous déplorons le foisonnement d'initiatives toujours plus "âpres au gain" au mépris de tout esprit solidaire. Nous croyons à nos engagements historiques empreints d'humanisme, de solidarité et de bienveillance. Nos enfants et leurs familles en ont, plus que jamais, besoin.

De nos fondateurs, nous avons hérité une idée "résolument moderne", selon l'expression favorite d'Arthur Rimbaud : défendre les enfants en toutes circonstances. Chaque jour, nous œuvrons pour cela et nous serons toujours là pour protéger les enfants et leurs familles.

En poursuivant votre navigation sur mae.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à ameliorer les performances de notre site et à vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'interêt. Pour en savoir plus et personnaliser vos cookies, consultez notre page Vie privée et cookies