Voyager en avion ou en train avec votre enfant

Voyager en avion ou en train avec votre enfant

Avec l'arrivée du premier enfant, vous vous êtes plus ou moins dit que les grandes excursions à l'autre bout du globe étaient finies. Surtout à l'heure où le voyage en train, pour aller visiter mamie et papi, se transforme en calvaire... On se rend bien compte que plus long, plus loin, peut être synonyme de pénibilité maximale. Et pourtant, quelques conseils simples peuvent vous réconcilier avec le voyage en famille, du week-end à la grande aventure !

Le voyage en avion

Toutes les compagnies ne proposent pas le même confort pour les enfants.
Il faut donc bien vérifier sur leurs sites leur politique d'accueil des familles, avec un enfant en bas âge ou une grande tribu d'adolescents.
Néanmoins, les vols directs sont à privilégier et particulièrement les vols de nuit, selon la limite de son budget.
N'hésitez pas à laisser vos enfants décompresser lors de l'enregistrement des bagages, si vous voyez que l'excitation du voyage se fait sentir. Dans ce type d'endroit, l'attente peut être longue, mais il y a de l'espace et c'est bruyant, c'est donc le lieu propice pour nos petits monstres.
Pas de panique concernant la nourriture pour bébé et le lait maternel : ils sont acceptés lors du contrôle de sécurité ; il suffit de les présenter immédiatement à l'agent de contrôle, voire de les placer directement sous vide.

La valise cabine

Le temps du vol, nos bagages ne sont généralement plus accessibles.
Le sac en cabine peut donc rapidement se révéler très utile, surtout durant un long courrier.
Plus nous préparons en amont ce que nous allons conserver avec nous, plus nous éviterons des désagréments pendant le voyage.
Accompagnez vos enfants dans la préparation de leur propre sac, afin qu'ils pensent bien à y glisser le livre qu'ils dévorent, leur musique, le bon doudou, ...et qu'ils se responsabilisent.

Décollage et atterrissage

Nous avons déjà tous expérimenté le mal aux oreilles dû à la chute de la pression atmosphérique durant un vol.
Si, en tant qu'adulte, nous prenons sur nous, pour nos enfants, la gestion de cette douleur peut être plus difficile. Il faut donc aider les nouveaux nés à déglutir pour atténuer la gêne, en les allaitant durant le décollage ou l'atterrissage par exemple, ou en leur fournissant une tétine qui leur permettra d'avaler leur salive plus facilement.
Pour les plus grands, un chewing-gum peut également stimuler la déglutition de manière ludique.

Une bonne hydratation

L'air dans un avion est très sec et a tendance à assécher la peau.
Pensez donc à hydrater régulièrement vos enfants pendant toute la durée du vol.

Le voyage en train

Si votre enfant a moins de 4 ans, deux solutions s'offrent à vous :
votre enfant voyage sans frais sur vos genoux ou à côté de vous, sur une place individuelle dont le tarif est généralement réduit (par exemple le forfait Bambin SNCF).
Les trains ne sont pas équipés de sièges spécialement conçus pour les plus petits, c'est donc à vous de prévoir cosy, nacelle ou siège-auto si vous choisissez de leur prendre une place.
De 4 à 12 ans, le prix de la place augmente, mais reste à tarif préférentiel (par exemple 50% d'un billet adulte chez SNCF).
Renseignez-vous, certaines compagnies ferroviaires proposent des cartes " enfant " qui peuvent être rentabilisées dès le premier trajet.

Comment l'habiller pendant le trajet ?

Train ou avion, la température peut se révéler... fraîche dans les deux cas.
En préparant la valise, c'est aussi le moment de penser à la tenue que les enfants porteront durant le trajet.
Prévoyez donc des vêtements pour les couvrir facilement (pull, sweat, voire une couverture) et avec lesquels ils soient à l'aise - confort et facilité avant élégance !
Pensez également à des vêtements de rechange pour les plus petits. En cas "d'accident", une deuxième culotte sera très utile...

Le secret ? L'occuper !

Non, vous ne passerez pas un voyage de tout repos.
Ceci étant dit, nous connaissons bien nos enfants pour leur proposer les activités qui leur correspondent : coloriage, gommettes, livres, films, etc.
Plus vous anticiperez en amont les occupations prévues durant le trajet en y associant vos enfants, plus vous passerez un voyage agréable...ou sous contrôle en tout cas.

Quelques gestes simples peuvent sauver votre rapport à autrui.
Enlever les chaussures de votre enfant afin que ses coups de pieds sur le dossier devant soient moins prononcés, éviter tous les jouets bruyants, se rapprocher d'autres familles avec enfants, car d'une part, l'union fait la force et d'autre part, le bruit des bambins est moins épars, plus concentrés.
Ne pas hésiter à communiquer avant le début du voyage avec vos voisins, à présenter votre enfant, ils feront preuve d'une plus grande empathie à votre égard.

Voyager comme un grand

Que ce soit en train ou en avion, des services existent pour l'accompagnement de nos enfants qui voyagent seuls.
La SNCF propose Junior et Cie à partir de 30 euros pour les 4-14 ans et Air France le service Kids solo à partir de 4 ans.

Vous pouvez consulter en ligne de nombreux blogs ou forums retraçant les aventures de familles qui n'hésitent pas à partir loin pour les vacances, vivant des expériences inoubliables avec leurs enfants.
Si le budget ne nous permet pas toujours de faire le tour du monde, en tout cas, ces exemples nous montrent que partir, en avion ou train, n'est plus si angoissant.

C'est peut-être le début d'une nouvelle aventure !

RETOUR AUX ARTICLES PRÉVENTION

Nos offres en lien avec ce sujet

Assurance Famille Plus

Assurance Famille Plus

L'assurance qui accompagne la famille face aux aléas de la vie

Assurance scolaire et extrascolaire incluse

À partir de

12,15
/ mois
DÉCOUVRIR L'OFFRE

Assurance Extrascolaire

L'assurance scolaire qui s'étend à toutes les activités de votre enfant

Centre de loisirs, sport, musique, vacances

* Pour toute 1ère adhésion d'un enfant scolarisé en maternelle

38,50
/ an
DÉCOUVRIR L'OFFRE