10 conseils pour surfer sur le web en toute sécurité

Le web est un formidable terrain de jeu et de découvertes, mais le meilleur peut y côtoyer le pire. Les plus jeunes n'ont pas toujours le recul et la maturité nécessaires pour protéger leur vie numérique.
Voici nos conseils pour apprivoiser l'usage du net en famille.

Selon une étude européenne(1) réalisée en France en 2012, les 9-16 ans passent en moyenne 2 heures par jour sur Internet.
Les enfants peuvent y être exposés à des dangers bien réels : pornographie, contenus choquants, cyber dépendance, cyber chantage ou encore cyber harcèlement.
Aussi, pour limiter les risques, bien appréhender les usages du net est essentiel, du côté des parents, comme des enfants.

1) Parlez avec votre enfant de son expérience sur Internet

Favorisez le dialogue avec votre enfant en lui demandant de vous raconter ce qu'il fait sur Internet. Il sera fier de vous montrer ce qu'il sait faire et vous pourrez l'encourager à vous parler de ce qui le mettrait éventuellement mal à l'aise ou le surprendrait lors de ses navigations.

2) Apprenez-lui à rester vigilant avec les rencontres en ligne

Expliquez à votre enfant que, comme dans la vraie vie, il ne faut pas systématiquement faire confiance aux adultes.
En effet, certains peuvent avoir des intentions qui ne sont pas bonnes.
Derrière un pseudo et un profil sympa (d'enfant ou d'adolescent), il peut y avoir une personne mal intentionnée.

3) Protégez ses informations personnelles (et les vôtres)

Apprenez à votre enfant à ne pas rendre publiques certaines informations (âge, adresse, numéro de téléphone, nom de l'école, photo, etc.).
Assurez-vous que ses données personnelles (et les vôtres) ne sont pas accessibles et que ses paramètres de confidentialité sont bien réglés.

4) Choisissez bien les identifiants et mots de passe de toute la famille

Que ce soit pour vous ou pour votre enfant, évitez d'utiliser vos noms ou prénoms comme adresse email, pseudo ou nom d'utilisateur. Essayez de trouver un nom neutre (ni masculin ni féminin) et optez pour un pseudo que seuls vos amis et votre famille connaîtront.
Quant aux mots de passe, ils doivent mélanger des chiffres, des lettres, des symboles et surtout pas le prénom ou la date de naissance ! Il est aussi conseillé d'en changer régulièrement.

5) Dites-lui de toujours prendre le temps de réfléchir avant de publier

Lorsque l'on est adolescent, on n'imagine pas forcément que dans quelques années, un employeur pourra retomber sur des photos de soirée postées pour s'amuser...
Dites donc bien à votre enfant que toute information laissée sur Internet peut devenir publique et reste souvent indélébile. Supprimer une information n'est en effet pas si simple, le web ayant une excellente mémoire.

6) Définissez des règles d'utilisation

L'accès à Internet doit être limité. Une liberté totale ne l'inciterait pas à s'autoréguler et pourrait d'ailleurs éventuellement entraîner des risques de cyberdépendance.
C'est à vous de fixer les jours et les temps d'utilisation que vous lui permettez (par exemple 2 heures par jour le week-end et 1 heure en semaine).

Sur mobiles, des solutions d'assistance au contrôle parental(2) existent pour bloquer l'accès à certains sites et contenus ou limiter les horaires de connexion. Mais elles n'offrent pas une sécurité à 100 %, c'est pour cela que l'achat d'un mobile à son enfant est une étape qui doit bien se réfléchir. Selon les pédopsychiatres, pas de Smartphone avant 15 ans.

De manière générale, sur la plupart des réseaux sociaux, il faut être âgé d'au moins 13 ans pour pouvoir créer un compte. Nous vous conseillons de ne pas laisser votre enfant surfer sur le web avant cet âge.

7) Faites respecter les règles fixées

Si votre enfant refuse de respecter les règles que vous avez mises en place pour le protéger et résiste à vos explications et vos mises en garde, vous pouvez contacter le site web que votre enfant utilise et demander une suppression de son compte.

8) Installez un contrôle parental

Pour protéger votre enfant, des logiciels de contrôle parental existent également. Ils vous permettent de filtrer et de limiter l'accès à certains sites et contenus (en fonction de l'âge de l'enfant). Ils sont indispensables pour sécuriser les connexions dans une maison où de jeunes utilisateurs manient avec dextérité les ordinateurs, tablettes et Smartphones. Sachez toutefois qu'ils ne sont pas fiables à 100% et ne fonctionnent pas en wifi.

9) Installez l'ordinateur dans une pièce commune de la maison

Ne laissez pas un enfant seul dans sa chambre avec un ordinateur. C'est comme les chaines de télévision en continu, il peut y voir des choses qui ne sont pas adaptées à son âge. Expliquez-lui qu'il peut utiliser l'ordinateur mais dans une pièce commune, comme le salon.

10) Définissez une session par utilisateur

Chaque utilisateur doit avoir sa propre session sur l'ordinateur familial. Vous éviterez ainsi que le contrôle parental que vous aurez installé ne s'applique à toute la famille.
Vous empêcherez également que les cookies, ces petits mouchards qui tracent votre navigation pour éditeurs et annonceurs publicitaires, ne vous proposent un contenu personnalisé. (C'est ainsi qu'en visitant un site pornographique, vous risquez de recevoir ensuite des publicités du même acabit).

Quelle aide pour les parents ?

Pour trouver davantage d'aide et de conseils sur l'utilisation d'Internet par les enfants, vous pouvez appeler le numéro vert national Net Écoute au 0 800 200 000 (appel anonyme, confidentiel et gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 19h).

Vous pouvez également consulter le site www.internetsanscrainte.fr.
Il s'adresse aux parents, aux enfants, mais également aux éducateurs et enseignants pour mieux maîtriser sa vie numérique à la maison et en dehors.

image

Internet sans crainte & Net Ecoute

C'est aux parents en premier de trouver le bon équilibre entre ouverture sur le monde et protection de soi et de sa vie privée. Chaque enfant l'apprend pas à pas, grâce aux adultes qui veillent sur lui et le protègent jusqu'à ce qu'il sache le faire seul.
C'est valable aussi pour le web, formidable vecteur d'informations et d'échanges, mais qui doit faire l'objet d'une surveillance et d'un filtrage de la part des parents, tant que leurs enfants n'ont pas la maturité pour l'effectuer seuls.

(1) Risques et sécurité des enfants sur Internet : rapport pour la France - Résultats de l'enquête EU Kids Online menée auprès des 9-16 ans et de leurs parents en France (Janvier 2012).
(2) En particulier, celles répertoriées par l'association e-Enfance et proposées sur leur site (voir aller plus loin).

RETOUR AUX ARTICLES PRÉVENTION

Nos offres en lien avec ce sujet

Assurance
Famille

L'assurance des enfants et des parents.

9,50
  • /mois

Découvrir l'offre

Assurance
Génération

L'assurance de l'enfant, de la naissance jusqu'à la fin des études