Les incontournables d'une colocation réussie

Les incontournables d'une colocation réussie

Lorsqu'on est étudiant, vivre dans un studio revient souvent plus cher que de partager un grand appartement à plusieurs. Mais, au-delà de l'aspect économique, la colocation est aussi un art de vivre basé sur la convivialité et l'échange. D'ailleurs, avec son air d'Auberge Espagnole, elle séduit aussi les jeunes actifs. Pour que ce beau rêve ne se transforme pas en film d'horreur, voici quelques points de vigilance à avoir en tête.

La colocation avec des amis, des connaissances, des inconnus ?

Partager un lieu de vie avec des personnes que l'on connaît déjà est rassurant : on sait que l'on a des points communs. Mais des amitiés peuvent se briser pour des détails du quotidien : bien s'entendre ne signifie pas qu'on partage les mêmes attentes concernant les tâches ménagères ou l'organisation de soirées. Faire une colocation avec son meilleur ami est donc à double tranchant car les manies de l'autre peuvent finir par taper sur les nerfs et être sources de conflits passionnés.

Selon votre tempérament, il sera peut-être plus facile d'évoquer les sujets qui fâchent avec une connaissance éloignée, tout comme de vous ménager des temps solo pour décompresser. Avec des inconnus, vous jouez à quitte ou double et il est important d'organiser une rencontre avant de vous décider. En revanche, cela peut permettre d'élargir son cercle de relations, surtout si l'on part étudier dans une ville qu'on ne connaît pas.

Comment gérer les rythmes de chacun ?

Autre point à analyser avant de signer pour une colocation : les modes de vie des uns et des autres. En fonction du type d'études choisi, vous aurez peut-être besoin de calme pour vos nombreuses révisions. D'autres étudiants seront, eux, plus propices aux grandes fêtes improvisées. Vérifiez que vous êtes sur la même longueur d'ondes sur ce point. Si votre colocation accueille des personnes en télétravail ou freelance, ce sera aussi leur espace de travail à temps plein. Il est donc essentiel que les besoins de chacun puissent être compatibles.

image

Quelles règles instaurer ?

Vous avez trouvé votre nid douillet à 2, 3 ou davantage. Mais, quelles seront les règles de votre nouveau chez-vous ? Cuisine en commun, espaces séparés dans le frigo ou grand repas collectif une fois par semaine, tout est possible du moment qu'on s'est mis d'accord au préalable. Il en va de même concernant l'usage de certains produits mis en commun, comme le papier toilette, l'huile, le dentifrice... Afin que leur achat et la gestion des stocks ne repose pas sur les épaules d'une seule personne, les choses les plus triviales se doivent d'être discutées. Si possible avant de se retrouver les placards vides un dimanche soir !

Instaurer des moments d'échange

Pour discuter dans les meilleures conditions, quoi de mieux que de ritualiser un temps hebdomadaire ou mensuel, autour d'un goûter ou d'un dîner ? Si vous êtes nombreux et que vos modes de vie ne vous permettent pas de vous croiser souvent, cela permet de faire passer les informations à tout le monde et de désamorcer les éventuels désaccords. Baliser des temps où l'on se dit tout et où l'on se répartit les tâches ménagères, dans le respect et la bonne humeur, cela facilite aussi la vie des timides et la qualité d'écoute. En effet, votre colocataire ne recevra pas votre remarque de la même manière si celle-ci est criée dans les escaliers alors qu'il se précipite vers un partiel, ou si elle est discutée au calme autour d'une tasse de thé.

image

Les bons comptes font les bons colocs.

Un dernier point et non des moindres, vérifiez que vous êtes à jour dans vos démarches administratives. N'hésitez pas à mentionner les noms de tous les habitants sur le bail, les factures internet ou d'électricité. Ces documents agissent comme des justificatifs de logement.

Afin de vérifier que les dépenses sont équitablement réparties, vous pouvez créer un document numérique collaboratif, listant toutes les démarches annuelles à effectuer (comme la révision de la chaudière, par exemple). Ce document pourra mentionner les virements de chacun et servira d'historique permettant de contrôler l'évolution de votre consommation.

Parmi toutes ces démarches administratives, on n'oublie évidemment pas l'assurance habitation ! Cette dernière est obligatoire pour les colocations et peut, selon les contrats (MHE pour un appartement, MRH pour une maison), permettre aux souscripteurs de bénéficier d'une couverture responsabilité civile. A la MAE, pour la souscription d'un contrat d''assurance habitation étudiant, tous les habitants du logement* (jusqu'à 3 colocataires) bénéficient de cette couverture.

Ces recommandations, non exhaustives, sont adaptables en fonction de vos profils. Nous espérons qu'elles vous accompagneront vers une colocation sans nuage. Il ne vous reste plus qu'à choisir la date de votre pendaison de crémaillère !

* se référer aux CG du contrat, cette offre est réservée aux étudiants.

Tous les articles Vie quotidienne

Nos offres en lien avec ce sujet

Assurance Étudiant

Une protection Étudiante 24h/24, pour les études et la vie privée (jobs d'été, baby-sitting, vacances, loisirs...)

Souscription et attestation immédiate !

* Pour toute 1ère adhésion à un contrat MAE Habitation Étudiant.
Offre valable jusqu'au 31/08/2022

38,50
/ an
DÉCOUVRIR L'OFFRE

Assurance Habitation Étudiant

L'assurance sur-mesure du logement de l'étudiant

Jusqu'à 3 colocataires inclus

* Pour toute 1ère adhésion à un contrat MAE Habitation Étudiant.
Offre valable jusqu'au 31/08/2022.

À partir de

43,60
/ an
DÉCOUVRIR L'OFFRE

En poursuivant votre navigation sur mae.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à ameliorer les performances de notre site et à vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'interêt. Pour en savoir plus et personnaliser vos cookies, consultez notre page Vie privée et cookies